Historique 2016-2017

Champions 1974-75, Sherbrooke

Cette concession qui a vu le jour en 1969 à Sherbrooke, est riche en histoire.

Le regroupement des formations ayant évolué à Sherbrooke, St-Jean-sur-Richelieu et Rimouki, avait cumulé, avant le début de leur 48e saison en 2016-17, 1614 victoires en saison régulière, le record pour une franchise de la LHJMQ. Ce qui s'est traduit par 7 championnats de calendrier régulier, soit 4 sous les couleurs des Castors de Sherbrooke (1974-75, 1975-76, 1979-80, 1981-82), et 3 autres dans l'uniforme de l'Océanic (1999-00, 2004-05, 2014-15).

En séries, leurs exploits sont aussi nombreux. La franchise a atteint la série finale en 11 occasions, le record de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. En 6 occasions, la Coupe du Président leur a été remise sur la patinoire au terme des éliminatoires, dont les 3 dernières fois à titre de rimouskois (2000, 2005, 2015).

De plus, la concession compte une conquête de la Coupe Memorial à son actif (2000), en grande partie liée aux prouesses offensives de Brad Richards.

L'équipe des Castors de Sherbrooke aura marqué les années 1970 et le début de la décennie 1980. En effet, les Castors auront participé à six finales de 1974-75 à 1981-82, la remportant en 1975, 1977 et 1982. Tout comme les Remparts de l'époque et les Royals de Cornwall, ils ont outrageusement dominé le circuit sous la férule des Georges Guilbault (directeur-gérant) et Ghislain Delage (entraîneur).

En 1982-83, les propriétaires des Castors ont déménagé la concession à St-Jean-sur-Richelieu, où ils y ont évolué jusqu'en 1994-95. Après 19 saisons consécutives à l'intérieur desquelles l'équipe a atteint les séries éliminatoires, elle change d'appellation; les Lynx de St-Jean sont nés.

Brad RichardsEn 1995-96, la franchise déménage à Rimouski et devint l'Océanic,  « l'équipe de toute une région » comme le dit le slogan populaire de l'équipe. Maurice Tanguay est à la tête du groupe d'acheteurs de l'équipe, laquelle atteindra des standards de qualité reconnus à travers la ligue.

Dès 1998, l'Océanic participe à sa première finale, s'inclinant en quatre parties face aux Foreurs de Val-d'Or. Peu de temps après, Vincent Lecavalier allait devenir le tout premier choix du Lightning de Tampa Bay.

En 1999-2000, alors  que le club est dirigé par Doris Labonté, l'Océanic remporte la triple couronne : le trophée Jean-Rougeau, la Coupe du Président et le Coupe Memorial. Brad Richards fut la tête d'affiche du club lors de cette saison de rêve.

Sidney CrosbyL'arrivée de Sidney Crosby allait rallumer la bougie à Rimouski. Le phénoménal attaquant remportera le championnat des compteurs (2003-04 et 2004-05) à chacune de ses deux saisons dans la LHJMQ.

En 2004-05, Crosby et ses coéquipiers remportent les grands honneurs en saison régulière et en séries. L'Océanic a connu une saison extraordinaire, disputant 35 parties consécutives sans défaite. Par contre, en finale de la Coupe Memorial, les Knights de London ont démontré leur suprématie, l'emportant 4-0 en grande finale.

En 2009, l'Océanic est le club hôte du tournoi de la Coupe Memorial MasterCard mais ne peut faire mieux qu'une 4e place après une seule victoire en 4 rencontres.

Six ans plus tard, au printemps 2015, le club du Bas St-Laurent renoue avec les grands honneurs dans le 7e match de la grande finale, levant la Coupe du Président pour la 3e fois de son histoire grâce au but gagnant en prolongation de Michaël Joly, et ce face à leurs éternels rivaux, les Remparts de Québec.

Les plus grands noms de l'histoire de cette concession : Nick Sanza, Rick Vaive, Ghislain Delage, Paul Boutilier, Vincent Lecavalier, Brad Richards, Doris Labonté, Maurice Tanguay, Sidney Crosby.

2015 Champions, Rimouski


© Ligue de hockey junior majeur du Québec. Tous droits réservés.